Psychogénéalogie

L’école Etoile du Tarot, située à Paris, est orientée sur le développement personnel pour une meilleure connaissance de soi. Elle propose plusieurs modules d’enseignements du Tarot de Marseille, des ateliers de pratiques pour approfondir ses connaissances, des consultations, des ateliers de Tarot-Généalogie et de Psychogénéalogie, des séances de Tarot-Thérapie.

.

Voici un extrait de livre, très intéressant sur le sujet – Aïe, mes aïeux – Anne Ancelin Schützenberger 

Notre vie à chacun est un roman. Vous, moi, nous vivons prisonniers d’une invisible toile d’araignée dont nous sommes aussi l’un des maitres d’œuvre.

Si nous apprenions à notre troisième oreille, à notre troisième œil, à saisir, à mieux comprendre, à entendre, à voir ces répétitions et ces coïncidences, l’existence de chacun deviendrait claire, plus sensible à ce que nous sommes,  à ce que nous devrions être.
Ne pouvons-nous pas échapper à ces fils invisibles, à ces « triangulations », à ces répétitions ?
Nous sommes finalement, d’une certaine façon, moins libre que nous le croyons.
Pourtant nous pouvons reconquérir notre liberté et sortir de la répétition, en comprenant ce qui se passe, en saisissant ces fils dans leur contexte et dans leur complexité.

Nous pouvons enfin vivre ainsi « notre » vie, et non celle de nos parents ou grands-parents, ou d’un frère décédé par exemple que nous « remplaçons », à notre su ou insu…
Ces liens complexes peuvent être vus, sentis ou pressentis, du moins partiellement…
Il y a un moyen de modeler ces liens et nos désirs, pour que notre vie soit à la mesure de ce que nous désirons, de nos vrais désirs, de ce dont nous avons profondément envie et besoin (et non de ce dont « on » a envie pour nous) pour être.

S’il n’y a ni hasard ni nécessité, on peut toutefois saisir sa chance, chevaucher son destin, « tourner le sort défavorable » et éviter les pièges des répétitions transgénérationnelles inconscientes« 


  La psychogénéalogie

Les liens avec les génération passées et l’influence que cela a sur nous, cette culture de la vie est entrée dans mon existence par hasard grâce à la formation de Tarot dans laquelle je me suis engagée avec Moreno Fazari.
J’ai plongé dans un univers qui à cette époque m’était totalement inconnu, où la présence de la mémoire de mes ancêtres s’invitait concrètement pour s’exprimer lors des lectures de Tarot.
Il apparaissait, que dans mon présent se jouaient des situations qui prenaient leur origine dans ce  qui avait été vécu loin, parfois très loin avant ma naissance et qui semblait apporter des réponses et réagir à ma vie d’aujourd’hui. Cela a été très déstabilisant, troublant, magique aussi !

Après quelques années de pratique du Tarot j’ai voulu poursuivre ce chemin de connaissance.
J’ai continué ma formation avec d’autres enseignants et thérapeutes qui m’ont tous apporté de précieux enseignements que j’utilise aujourd’hui dans ma pratique et que je remercie pour tout ce que cela m’a permis de libérer et d’ouvrir dans ma vie,  E. Marchal, Dr C. Henry Plessier, A. Vaz, D. Jacob, N. Labouret, O. Marié, A. Craipeau, D. Souffir, D. Ravarit, J.Abate, M. Horn, D. Bigé.

  L’objectif  de cet atelier est de permettre à chacun d’entrée en contact avec l’univers singulier qui est le sien, en se reliant aux générations précédentes. Créer son arbre est une expérience physique et un moyen de comprendre que nous ne sommes pas des êtres isolés mais le fruit de plusieurs générations avant nous, qui continuent de façon inconsciente à vivre à travers nous.

Un atelier collectif, destiné à élaborer son arbre familial se déroule un samedi ou un dimanche tous les deux mois.

Atelier – Tracer le dessin de son arbre sur quatre générations est la base du travail.
Nous utiliserons pour cela une convention graphique sur laquelle s’ajouteront les informations principales de chacun, y sera associé le tracé symbolique de la relation.

Chaque participant gardera  ce document enrichi et commenté au cours des ateliers.

Tous les groupes et ateliers sont limités à six participants, de façon à favoriser l’écoute, l’échange et la qualité du travail.

****

Extrait du livre « la famille, un trésor, un piège » Alexandro Jodorowsky – Marianne Costa – Métagénéalogie 

Toute maladie provient d’un ordre reçu dans l’enfance qui nous contraint à réaliser quelque chose qui ne nous correspond pas, et d’une interdiction qui nous oblige à ne pas être ce que nous sommes en réalité.
Les maux, les dépressions, les phobies et les peurs résultent d’un manque de Conscience, d’un oubli de la beauté, d’une tyrannie familiale, du poids d’un monde accablé de traditions et de religions obsolètes.
Pour guérir un patient, c’est à dire l’aider à devenir ce qu’il est réellement, il faut pouvoir le rendre conscient du fait qu’il n’est pas un individu isolé, mais le fruit d’au moins quatre générations d’ancêtres.
Il est impossible de se connaitre soi-même si l’on ne connait pas l’héritage matériel et spirituel de son arbre généalogique. Mais les structures du clan familial ne doivent pas faire l’objet d’interprétations restrictives qui analysent l’être comme s’il s’agissait d’une machine biologique….
Carl Gustav Jung était conscient de cette dérive intellectuelle dès 1929 « l’intellect est effectivement un ennemi de l’âme lorsqu’il à l’audace de vouloir capter l’héritage de l’esprit, ce dont il n’est capable sous aucun rapport, car l’esprit est supérieur à l’intellect puisqu’il comprend non seulement celui-ci mais le cœur (Gemüt). »
L’être humain conscient ne peut pas être analysé comme une totalité figée, un corps-objet sans réalité spirituelle. L’inconscient, par essence, s’oppose à toute logique. Si on le réduit à des explications scientifiques ou à un enseignement universitaire, on en fait un cadavre…

www.etoiledutarot.fr le Blog Etoile du Tarot Paris des cours de Tarot et consultations de Tarot Paris consultation tarot psychologique paris des consultations tarot thérapie à Paris consultation tarot généalogie paris